Bloqués à la Serena à cause des inondations, nous avons eu tout le temps de nous organiser pour cette étape importante pour nous. Cela nous démangeait depuis pas mal de temps de louer un véhicule sur des étapes et là l’occasion était trop belle : au détour d’un forum Fred voit que l’on peut réaliser une grande partie des excursions dans cette région par soi-même, à condition de s’organiser. L’idée germe en lui !

Il faut dire que le lieu est hyper ultra touristique : la rue principale n’est qu’un enchainement de restaurants, hôtels et agences de tourisme. Les guides recommandent vivement de passer par les agences.

On réfléchit avec les Grandet autour d’un verre de Pisco Sour (ça aide toujours) et on décide de se lancer.

Au delà d’un récit des étapes en détail (voir ci-dessous), ce qu’on voulait partager avec vous c’est cette incroyable sensation de liberté, ce plaisir de se prendre pour des aventuriers, des explorateurs. Liberté signifie aussi une plus grande flexibilité pour s’adapter au rythme des enfants et aussi laisser la porte ouverte aux rencontres. On part quand on veut, on rentre quand on veut, pas besoin d’attendre un groupe, de s’arrêter à la « super » étape touristique avec 40 autres bus.

Attention, on n’est pas en train de dire que cette région doit se faire absolument par soi-même, sans agence. Elles apportent du confort, de la sécurité, bref elles ont aussi des atouts. On a aussi eu de très belles fenêtres météo et il est sans doute important de rappeler que le climat est ici particulièrement changeant et même un guide expérimenté peut passer  plusieurs heures à désensabler son véhicule suite à des intempéries imprévues. Il faut être un brin baroudeur, avoir quelques notions de 4×4. On a dormi dans nos véhicules donc le confort était plutôt rudimentaire mais cela nous a permit de ne pas rentrer à chaque fois à San Pedro de Atacama et d’éviter des allers retours inutiles. (et puis c’est aussi cela l’aventure !) Bref chacun prend ses décisions et les assume !!!

Au final, c’est l’un des plus beaux souvenirs autant pour les adultes que pour les enfants.

[checklist]

        • Jour 1 : Location des véhicules à Calama, ravitaillement au supermarché, route pour San Pedro et bivouac dans la vallée de Quitor.
        • Jour 2 : Rencontre avec Eric et Karen (un poste leur sera bientôt dédié), visite de la vallée de la lune, baignade dans la Laguna Cejar et Bivouac dans un bosquet au milieu du désert vers Toconao (2 600m)
          • Jour 3 : Rando dans la quebrada de Jerez,  route vers le volcan Lascar, tout terrain dans le salar et visite de la laguna Chaxa. Nuit à Socaire (3 500m)
        • Jour 4 : Visite des lagunas Miscanti  et Miniques (4 120m) , visite de la laguna Piedras Rojas et retour à Quitor chez Eric et Karen
        • Jour 5 : Visite des geysers El Tatio (4 280m) et baignade au pied des geysers, visite de la vallée de la mort avec une chasse aux oeufs de Pâques. Course dans la dune de sable et nuit chez Karen et Eric avec la visite nocturne des pétroglyphes et le plantage de la voiture dans la rivière.
          • Jour 6 : Départ de la famille Grandet et visite du Salar de Tara (4 300m). Nuit à San Pedro de Atacama

 

        • Jour 7 : Visite de la vallée arc en ciel Arcoiris, de la vallée Catarpe, de la gorge du diable et du tunnel avec de nouveaux copains. Coucher de soleil sur la dune de la vallée de la mort. Nuit à San Pedro de Atacama
      • Jour 8 : A/R à Calama pour rendre le véhicule.

[/checklist]

Retrouvez ici le récit super détaillé de nos potes, la famille Grandet.

Et vous, dans quels lieux avez-vous déjà ressenti cette sensation de liberté ?

Translate »
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram