Les enfants et le voyage – Bilan des 2 premières semaines – Brésil

Voilà c’est un peu en vrac mais les infos principales sont là!

Ils se sont bien adaptés à la chaleur et au faible décalage horaire par rapport à la France (-3h).

Globalement, ils sont super flex. Ruben s’endort dans son sac porte bébé, dans les bras… Pas de souci pour coucher Esteban, pour Ruben, le soir, c ‘est parfois un chouille plus dure.

Niveau de la nourriture, comme d’habitude, Esteban mange de tout (ou presque) et Ruben le compliqué fait pas mal d’effort, même si les chips sont encore parfois là (il mange des œufs, des jus de fruit, du riz, des gâteaux.. et depuis ce midi alléluia, des légumes aussi)

Esteban souffre parfois du manque d’amis. C’est parfois plus dure pour lui la barrière de la langue. Il s’est quand même déjà fait quelques copains/copines et il leur parle sans s’arrêter… et en français !

Ruben c’est la mascotte, clairement. Il veut se faire remarquer et est prêt à toutes les bêtises, mais il a raison : ça marche tellement bien ici ! Les gens craquent sur lui complètement ! Tout passe dans le regard et son sourire.

Ils sont aussi surpris par notre sac porte bébé.

Ruben se fait très bien comprendre et son vocabulaire se développe.

Esteban nous a déjà dit qu’il voulait rentrer à Villeneuve, ses amis lui manquent parfois, plus particulièrement (comme c’est étonnant !) Hugo, Nounette et Nathan. C’est son trio gagnant. Mais je vous rassure, la plupart temps, il est heureux, il a juste parfois un spleen et on le sait, Esteban est un grand sensible.

Quand on fait la classe, si son petit frère est dans les parages, il l’appelle Nathan et dit que « Nathan » fait toujours des bêtises et n’écoute pas, le vrai Nathan appréciera !

 

Translate »
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram