BIENVENUE SUR NOTRE BLOG : Les Petits Voyageurs | Une famille nomade explorant le monde depuis 2015
Accueil > Chili > Les cathédrales de marbre du bout du monde!

Les cathédrales de marbre du bout du monde!

Puerto Tranquilo

Au Chili, à la frontière avec l’Argentine, sur un lac que ces 2 pays se partagent, se cachent d’incroyables formations de marbre. Pour les voir, il faut s’armer de patience et aller à … Puerto Tranquilo (le Port Tranquille). Ce petit village porte bien son nom et c’est … très calme!

La région est venteuse et à un côté bout du monde, on adore ça!

Pas forcément grand chose à dire sur ce village, c’est certes tout petit mais ça a un charme désuet.

Et puis faut l’avouer, on se les pèle ici, le vent est glacial. Alors on fait du feu tous les jours, à peu près tout le temps! Les enfants adorent ça.
On fait aussi le jeu de la brouette, Fred a parcouru tous le village avec les enfants à bord!

C’est aussi ici que nous avons rencontrés les 4 jeunes Américains en vélos, ils se joindront à nous le temps d’une super soirée et passerons la nuit avec nous.

Les cathédrales de marbre

La découverte des formations de marbre se fait en bateau, de simples « lanchas ».  Il y’a une cathédrale de marbre mais aussi des chapelles, le bateau passe parfois dedans, et s’en va en marche arrière (pas de tunnel).

C’est très joli mais je pense qu’avec un beau soleil, (et un bon appareil photo, cf le poste de Fred – vivre sans appareil photo en Tour du monde) le résultat aurait été encore plus à la hauteur des ces formations géologiques très étranges.

Au retour, le bateau file à toute allure et Fred et Esteban se placent du côté des vagues, histoire d’en profiter!

 

Comment partir de Puerto Tranquilo? L’expédition commence…

Les touristes viennent ici pour ce « tour »… Difficile d’accéder à ce coin… Mais encore plus dure de repartir côté Argentin (via Chile Chico et Los Antiguos), un bus 2 fois par semaine, avec priorité aux locaux. Evidemment, tu n’apprends la nouvelle qu’une fois que tu es à Puerto Tranquillo. Fred a bataillé pour créer une liste d’attente pour les non locaux, histoire de ne pas rester bloquer 5 jours de plus! Le jour J, on attends, presque fébrile. Une allemande réalise peu à peu qu’il est fort probable qu’elle n’ait pas de place. Elle négocie autant qu’elle peut, propose de payer le prix fort tout en restant dans le couloir…

Le bus arrive et il y a en effet déjà du monde. Une maman sort du bus, avec sa fille du même âge qu’Esteban environ. Elle a réservé 2 places, afin que sa fille puisse dormir car sinon elle vomit nous explique – t- elle. L’Allemande insiste et lui dit qu’elle est prête à payer la place de sa fille et de la prendre sur ses genoux. La maman accepte.

On monte dans le bus. C’est un mini bus. Nous avons pris 2 places, histoire d’en laisser aux autres. Nous nous retrouvons donc avec Esteban et Ruben sur nos genoux. Et le siège de devant est juste devant nous. Vraiment. Nos enfants sont cools et au bout d’un moment ils s’endorment, dans nos bras. Nous sommes dans 1m2, à 4, et le trajet dure 5 heures. Mais on s’en fout, on a réussit à quitter Puerto Tranquilo!

Et surtout, la petite, dernière nous, a réussit a dormir pendant la moitié du trajet, à cheval entre l’allemande et sa maman. Malheureusement, elle s’est réveillée… et a vomit pendant tout le reste du trajet soit 2,5heures.

Donc on a relativisé ce voyage un peu roots (carrément en fait) en se disant que nos gosses étaient quand même assez facile à vivre!

Le paysage était très beau, si on avait pu parcourir ce trajet par nos propres moyens, c’est sur qu’on aurait eu plaisir à s’arrêter et contempler ce cadre majestueux.

Ensuite, nous sommes arrivés à Chile Chico, dernier village Chilien avant le poste frontière. Il est environ 19h, et on voudrait aller vite à Antiguos, côté Argentin, pour prendre le bus pour descendre à El Chalten. L’Allemande nous indique qu’en effet, d’après ses recherches il y a un bus ce soir à 2h du matin qui s’y rend. Sinon c’est le lendemain à 20h (donc toute une journée de perdue, alors que le temps presse). Les autres touristes nous disent ne pas être au courant de ce bus, nous décidons de tenter le coup.

Problème, aucun bus à cette heure ne va de Chile Chico à Los Antiguos. Seuls les taxis peuvent aller jusqu’à la frontière, c’est à dire dépasser le poste frontière Chilien et aller jusqu’à la frontière « physique » qui sépare les 2 pays, pas moyens par la suite d’aller au poste frontière Argentin et pousser jusqu’à Los Antiguos.

Tant pis, on est des fous on se lance, on fera la portion à pied s’il le faut! Le taxi nous dépose dans un premier temps au poste frontière Chilien. Dans la file, Fred négocie avec une famille pour monter dans leur pick up pour les prochaines étapes (trop fort mon homme). Le douanier me demande par quel moyen de transport nous nous rendons en Argentine… Comment te dire? En Taxi, puis en stop avec une famille qu’on ne connait pas! (ça sera donc « taxi » et pas plus de détails)

On change nos bagages de véhicule et passons ainsi la frontière jusqu’à Los Antiguos. La famille nous dépose sur la rue principale, nous avons pas mal de marche pour arriver au terminal de bus. Arrivés là bas (exténués…), une seule agence de bus est ouverte, celle du bus du lendemain à 20h. L’Allemande nous jure qu’elle est sûre de son info, ça devient un peu flou tout ça. Les gens du kiosque du terminal nous aideront pour que nous apprenions finalement qu’il y’a bien un bus et que l’agence ouvrira 1h avant le départ donc à 1h du mat. On tente donc de dormir dans ce terminal de bus, tout neuf certes, mais juste vide et très « lumineux ». En bonne manouche, un matelas et hop, je dors n’importe où! Les enfants aussi. Fred, lui, surveille les sacs et l’heure qui défile. L’agence ouvre comme prévu, on prend nos billets et on enchaine peu de temps après avec le bus. Au réveil, arrivée sous le froid et le vent à El Chalten, sans hébergement et après une nuit d’un sommeil « très légèrement » entrecoupé!!! 😉

2 plusieurs commentaires

  1. Les petits voyageurs sont de vrais aventuriers!! j’envie les rencontres que vous faites !! qu

  2. Et encore! T’as pas tout vu Joëlle, on t’en prépare de belles!! 😉 Bisous à vous 2
    Alice

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram

Un petit pas pour toi, un grand pas pour nous !

 

  • Tu aimes bien notre blog ? Et bien, ABONNE-TOI ou laisse un commentaire de temps en temps, ça fait toujours plaisir et ça nous motive encore plus à partager nos découvertes!
  • Si tu aimes nos aventures, on t’invite à nous suivre avec encore plus de nouvelles sur notre Facebook.
  • Tu adores les belles images? C’est tant mieux car on a rassemblé les nôtres sur notre Instagram.
  • Tu veux voir nos bouilles et prendre encore plus d’info sur notre camion? Notre chaîne YouTube est là!

Merci de nous suivre !