Quand on parle de l’Ouest Australien, il y a des noms de parcs nationaux qui viennent directement à l’esprit tels que le Karijini et le Kalbarri.

Le parc Kennedy Range n’est pas de ceux là mais il gagne pourtant à être connu!

Un magnifique parc sur la route du Mont Augustus. C’est un endroit un peu reculé, qui se mérite. C’est d’ailleurs là je crois un des charmes de ce parc.

Comment y aller?

Depuis Carnarvon, il faut compter 2h pour rallier Gascoyne Junction sur une route bitumée. Je m’attendais à une ville en mode « bout du monde » car c’est franchement au milieu de nul part. C’est effectivement tout petit mais c’est propre, plutôt sympa et on sent un énorme investissement de la ville pour l’accueil des touristes. Tout fait, tout beau tout neuf et on sent que ça a demandé un bel effort vu la situation géographique. De là, on rejoint le parc par une piste: 60km, compter 1h30 en camping car. Ca bouge un peu mais ça passe.

Le parc

Déjà avant d’arriver au parc, vous remarquerez que le paysage est absolument désertique. Puis on aperçoit au loin des montagnes et on va en leur direction. La dernière ligne droite se fait face aux gorges et c’est vraiment magique.

Une fois arrivée au Parc, vous serez ravi d’apprendre qu’il est doté d’un camping et que vous pouvez donc y passer la nuit. Il est géré par des volontaires.

Alors évidemment, ce genre de camping est vraiment isolé, vous trouverez donc uniquement des toilettes sèches d’un point de vue « services ».

Mais le vrai plus se tient ailleurs et vaut de l’or. Déjà nous avons eu la chance d’avoir des volontaires en or. Debbie et Andy, un couple qui, en France serait à la retraite, t’accueillent ensemble et choisissent avec toi un bon spot. Les garçons ont même eu le droit à un petit certificat personnalisé donné en main propre par Andy, pour avoir fait l’ascension des gorges. Je ne vous dis pas comme ils étaient fiers!!

Ils organisent tous les soirs un feu de camp avant le coucher de soleil. C’est l’occasion pour ceux qui ont envie de partager avec les autres de venir avec sa bière, son verre de vin et commencer à découvrir le profil des autres aventuriers venus ici. Il est aussi possible d’utiliser le feu comme barbeque.

Ce sont surtout des Australiens qui viennent dans ce parc (nous étions en fait les seuls étrangers) et nous avons eu le bonheur de partager des superbes moments simples avec eux. On partage une petite tranche de vie tous ensemble autour du feu. L’ambiance était vraiment magnifique.

Autre bonus, toutes les marches et randos peuvent se faire depuis le camping!

Les randos

Nous avons testé toutes les randos sur place et pour nous, prévoir 2 nuits sur place est un minimum.

Temple Gorge Trail

Classe 3 et 4 – 2km A/R. La rando la plus proche du camping commence par un sentier dans le lit d’une rivière à sec avant de finir en fourche. Les gorges sont vraiment belles, les roches se parent de milles couleurs et leurs formes arrondies témoignent de l’érosion.

A droite, le chemin est un peu plus de la grimpette sur des rochers mais toujours au niveau du cours de la rivière (pas de verticalité). On arrive au final sur une petite piscine naturelle, mais l’eau était à ce moment assez stagnante.

Côté gauche, la marche est assez courte mais les vues sont très très belles, ça serait dommage de ne pas y jeter un coup d’oeil! 😉

Comptez 1 heure.

Escarpement Trail (à ne pas confondre à Escarpement Base Trail qui va du camping à Honey Comb Gorge)

Classe 4 – 3,4km A/R. Départ du camping. C’est la seule rando qui monte en haut des gorges pour un super point de vue! Nous l’avons fait avec nos 2 loulous (3 et 5 ans) et ils ont adoré! Alors oui, ça monte un peu et le chemin est rocailleux mais c’est à mon avis tout l’interêt du lieu, non? La vue là haut est impressionnante. Et la montée à travers les gorges est vraiment belle.

Comptez 2 heures.

Drapers Gorge Trail

Classe 4 – 2km A/R. Un peu plus éloigné du camping mais facilement accessible à pied. C’est une gorge beaucoup plus ouverte que les 2 précédentes. Les garçons ont fait le chemin d’approche en vélo, très faisable et agréable.

Les 2 gorges suivantes sont un peu plus éloignées du camping. Il y’a une route pour y accéder en voiture. Sinon, il est possible de les rejoindre à pied par un chemin assez long qui passe entre la route et les falaises. Fred l’a testé en VTT. A pied, c’est ennuyeux.

Honey Comb Gorge

Classe 3 – 600m A/R. C’est la gorge à ne pas louper. Elle est à la fois très facile d’accès et très belle. C’est ici que l’on voit les petites cavités emblématiques de ce parc. La roche ocre est ciselée. Un point d’eau se trouve au pied d’une cascade asséchée.

Comptez 15minutes.

Sunrise View Trail

Classe 3 – 300m A/R. En toute honnêteté, il n’y a pas d’intérêt. Après le parking, il y’a une minuscule montée sur une petite bute. De là haut, la vue ne diffère pas de celle que l’on a depuis le parking et ce n’est pas la plus belle du parc. Comme c’est la rando la plus éloignée, vous pouvez la zapper.

Ce que nous avons aimé dans ce parc:

[starlist]

      • les randos dans les gorges sont vraiment sympa, accessibles avec les enfants
      • le fait de pouvoir se poser, 2 nuits d’affilés, sortir les chaises, la table
      • admirer le coucher de soleil et prendre son temps
      • partager nos expériences avec les Australiens curieux
      • l’accueil incomparable des 2 hôtes! C’était notre 1ère expérience en camping de Parc National et ça nous a encouragé à continuer dans ce système très chaleureux
      • se sentir dans l’outback Australien, dans un parc reculé et peu connu, perso, nous on adore!!!!
      • être dans l’Outback (encore une fois) sans avoir besoin d’un 4×4, c’est rare, alors ça vaut encore plus le coup quand on est en van ou camping car!

[/starlist]

Ce que nous avons moins aimé:

  • le temps de trajet pour y aller. Mais nous avons limité la casse en dormant une 1ère nuit le long de la route vers Gascoyne Junction et ainsi couper en deux le trajet. On peut aussi prévoir de s’arrêter à Gascoyne Junction pour la nuit.

Infos pratiques et bons plans:

[checklist]

      • Faites vos courses à Carnarvon: nourriture mais aussi et surtout eau et essence. A partir de là en effet, plus d’eau potable à disposition.
      • Le bon plan de Carnarvon c’est que cette ville produit tout plein de fruits et légumes, et on trouve facilement des agriculteurs qui vendent directement leur récolte avec un système d’honesty box: tomates, courgettes, aubergines, pamplemousse… on fait le plein, c’est moins cher qu’en magasin et c‘est super bon. (En arrivant enville depuis le Sud : avant de tourner à gauche pour le centre ville, prendre la highway à droite comme pour éviter la ville, de là, une petite route à gauche indique des ventes de légumes. Comparez les stands devant les maisons, certains sont moins chers que d’autres!)
      • A Gascoyne Junction, il y a un nouveau caravan park, avec piscine, tout beau tout propre, 15 dollars pour un site sans électricité, le double pour l’électricité. Il est vraiment sympa au milieu de ce désert. Un parc de jeux et une cuisine ouverte viennent agrémenter le tout.
      • Pour info, il y a une station essence et un office de tourisme à Gascoyne Junction.
      • Tarif du camping dans le Parc Kennedy Range : 7,5 dollars/adulte/nuit.
      • Pensez à prendre du bois avant d’arriver au parc, c’est toujours sympa d’avoir du stock pour le feu de camp du soir! 😉

[/checklist]

Translate »
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram