Jaisalmer

Jaisalmer et son château de sable au fin fond du Rajasthan

Faut-il visiter Jaisalmer?

Pourquoi parcourir autant de kilomètre en Inde? Est-ce que ça vaut bien la peine de prendre d’interminables bus? de passer de longues heures dans le train? Après tout, c’est vrai: la boucle « classique » au Rajasthan c’est avant tout et surtout les 3 villes Jodhpur, Jaïpur et Udaïpur. Le reste, ça fait souvent du détour et tout détour en Inde se réfléchit!!!;-)

Et en plus est ce que ça vaut la peine d’arriver en pleine nuit dans une ville sombre? Pour visiter Jaisalmer?

Eh bien la réponse et Oui… C’est vraiment un endroit magique!

Pourtant ça a très très mal commencé

Nous sommes arrivés de Bikaner. Un bus de nuit où le froid nous empêche de dormir. Le chauffeur nous réveille en sursaut à 4h du matin car nous sommes arrivés… Mais arrivé où??? Comment savoir si c’est bien là alors que le bus s’est arrêté toute la nuit dans d’autres villes??

Je mets le nez dehors. Le quartier est complètement mort et très peu engageant. On n’a pas envie de sortir du bus et on sait même pas si on est bien arrivés à destination. Je suis un peu lourd mais je demande à 3 personnes autour de moi JAI-SAL-MER! JAISALMER!… Yes Yes Sir ! Ben c’est qu’on doit y être!

Alice avait pris les devant (elle a toujours de bonnes idées) en résevant un hôtel et en leur demandant de venir nous chercher pour éviter le coup classique des tuk-tuk  » Ton hôtel a brûlé le mois dernier » ou « Il y a plein de rats dans cet hôtel »…

Un gars doit venir nous chercher, cool!

Et bien, tout le monde s’en va et le gars de l’hôtel n’est pas là ! On fait quoi? (surtout qu’il fait nuit et froid …)
Ben on chope un tuk-tuk pour rejoindre par nous-mêmes l’hôtel. Le chauffeur passe par des petites ruelles sombres et vraiment sales en klaxonnant les vaches et les cochons dormant en plein milieu de la route. Les enfants grelottent, on se regarde avec Alice et dans nos yeux on peut lire « C’est quoi ce plan? ».

Ouf ! On arrive enfin à l’hôtel. Le chauffeur sonne mais personne ne réponds. 2, 3 4,10, 20 fois… La sonnette cesse même de fonctionner. (nous sommes veinards!) On dirait que l’hôtel est fermé. Le chauffeur commence à crier et à taper à la porte mais aucune réponse… On fait quoi?

Petite réunion de famille sous la fenêtre du RDC quand enfin, la porte s’ouvre…. Miracle! C’est une touriste française qui nous ouvre. Elle croyait qu’une personne bourrée essayait de rentrer dans l’hôtel puis en nous entendant parler français elle a compris la situation.

Elle m’indique que le gérant est au dernier étage. Je monte les escaliers et tombe sur une grosse crêpe de couverture sur une paillasse. Je secoue sans savoir si il y a bien quelqu’un dedans… et une tête sort!

 » Oh vous êtes la famille française!!!! Oh sorry sorry sorry sorry… sorry »(au moins 10 fois et autant les jours suivants). Il nous donne notre chambre pour un repos mérité. On y est !

L’ incroyable citadelle de Jaisalmer

Au réveil, on monte sur le roof-top de l’hôtel pour prendre le petit déjeuner et on découvre un panorama exceptionnel sur la citadelle.

La Citadelle de Jaisalmer est encore habitée en plus de contenir un Palais. C’est une grande différence comparée à une majorité des forts qui se visitent au Rajasthan: bien souvent ce sont des palais de Maharadjas mais non pas une ville entière.

Ici, c’est un peu leur Carcassonne. (avec d’ailleurs le même côté touristique/boutiques souvenirs!)

On commence par visiter le palais. L’entrée n’est pas vraiment donnée mais il y a à disposition un audio-guide qui permet de vivre une découverte interactive. Ruben dort dans le porte-bébé et Esteban écoute attentivement dans son casque l’histoire des Maharadjas.[/box]

 

Puis on se perd dans les ruelles (à pieds ou en scooter) de la citadelle où se mélangent les restaurants, les hôtels, les boutiques, les habitants mais surtout les vaches sacrées qu’il faut éviter car c’est pas elles qui reculent pour te laisser passer!

Ne pas toujours se fier à ton Lonely planet

Le dernier jour, juste avant de partir, je tente une petite balade pour faire le tour des 99 bastions de la citadelle de Jaisalmer.

Le lonely disait un truc du genre : » Ne manquez pas au lever du jour le tour des 99 bastions… »

Ben j’ai tenté !

L’entrée est déjà très difficile à trouver car rien n’est indiqué. Je trouve enfin une petite porte à gauche du restaurant tibétain. Et là je tombe des nues… En fait c’est une succession de poubelles, d’excréments, d’évacuation des eaux usées… Bref ! Grosse déception. Je fais quand même le tour et termine ma course en descendant une petite échelle dans une arrière boutique d’un magasin. Vous auriez du voir la tête du propriétaire en me voyant sortir…

C’est vraiment dommage car cette boucle a un vrai potentiel touristique mais comme il n’est pas possible d’installer des boutiques, ce n’est pas entretenu…

Et ce n’est pas tout, il y a plein de trucs à voir autour de Jaisalmer! (Des prochains posts sont en cours!)

  • Les cénotaphes Bada Bagh des Maharadjas de Jaisalmer
  • Le désert du Thar à Khuri ou à Sam
  • Le temple Jaïn de Lodhurva
  • Le lac Gadisar

Alors, convaincu que Jaisalmer vaut la peine de faire un petit détour? 😉

 

 

2 plusieurs commentaires

  1. Convaincue !
    J’ai craquée…. On a bu la bouteille de Layon que tu nous avais offerte :-) on s’est régalé, je pense qu’on va en commander.
    Avoue que ça te fait envie !!!
    Bisous à tous

  2. ah le problème du Layon c’est que c’est addictif! Mais j’ai de la chance, mon beau père est un fin connaisseur! 😉
    Bisous à vous 4

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Translate »