Ile d’Apo, attention, nous voilà!

A peine l’expérience de la baignade avec les requins baleines terminée à Oslob, on file en direction de cette nouvelle île qui nous fait rêver. Un bus, un ferry, deux jeepneys, une moto-tricycle, un bateau bangka plus tard, on débarque sur l’ile d’Apo.

Chambre luxe ou cabane sur la plage, j’hésite!!!

En arrivant, on découvre que tous les hébergements « économiques » sont complets. Il faut prendre la dernière chambre disponible sur l’ile d’Apo à un budget beaucoup plus important que la normale. Finalement, il nous faut bien un peu de luxe dans ce voyage !

Vite à l’eau !

Une fois nos affaires dans la chambre, on organise une petite baignade avant le coucher du soleil et là…

On nage 2mn dans l’eau et on tombe sur une énorme tortue en train de se régaler de corail. (Nous avions croisé des tortues la nuit sur les plages du Costa Rica mais là on nage directement avec elle !) Même Ruben peut la voir car elle remonte régulièrement à la surface pour respirer.

On ressort de l’eau avec des pépites dans les yeux alors que le soleil se couche dans la mer. Demain matin, on y retourne, c’est sûr !

Le lendemain on passe environ 2h dans l’eau à jouer avec les tortues, les étoiles de mer et les holoturies (concombres de mer). On a l’idée d’essayer le masque d’Esteban à Ruben et là, surprise, ça fonctionne… Ruben, lui aussi ressort la tête de l’eau et dit « Papa, maman, grosse tortue… là! » On a les larmes aux yeux de bonheur ! Il a vraiment grandit le petit dernier ces temps-ci!

Même si l’île est surtout connue pour son spot de snorkeling avec les tortues, il y un autre trésor à découvrir sur cette île volcanique et accidentée de 72ha. Des sentiers, des plages désertes et même des pâturages. Il existe même un chemin, le Amihan Eco Trail.

Translate »
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram