Combien d’heures de bus? Combien de km parcouru? Combien de pays? Combien de nuits en hôtel? chez l’habitant?  à la belle étoile? ou dans un aéroport?

Je pense que ça vous en mettrais plein la vue si je vous disais qu’en un an, on a passé l’équivalent de 3 semaines entières dans des transports ou encore que nous avons déjà parcours 2 fois le tour de la terre. Pas vrai?

Mais la vérité c’est que j’en sais rien! 😉  Je ne prends pas note de ce genre de chose. Et même si j’apprécie beaucoup lire ce genre de posts, je dois avouer que c’est pas mon truc.  On a bien essayé au début mais on a vite arrêté. Les moments de break, ce n’est pas pour ça, c’est pour du temps ensemble, à 2, ou faire une pause. Pas pour compiler tous ces chiffres.

Les étapes on les a noté pourtant. Mais à travers des dates (quand-même!) et surtout les noms des gens qu’on a rencontré. Les chiffres on n’y arrive pas. Comptabiliser, tout noter en détail, c’est pas pour moi. (bis repetita)

Je note mes émotions, mes ressentis, nos rencontres, des paysages. (vous avez vu comme je mélange habilement le « je » et le « nous »? C’est parce que c’est un mix, un échange avec Fred et moi le scribe!)

Alors si vous voulez des chiffres, passez votre chemin! 😉  Pour le reste, bienvenu dans notre premier bilan de notre tour du monde!

Petite précision: J’ai dressé ce bilan au bout d’1 an de voyage, il en reste 6 de plus. Je parle donc de nos aventures jusqu’à l’Inde incluse. Pour la suite, faudra attendre notre retour en France! 😉

Le côté obscur du bilan

Les pertes

Rassurez-vous, les 4 Petits Voyageurs sont entiers!
Mais nous avons subit des pertes:[checklist]

  • 1 doudou de Ruben – son clone est venu le remplacer direct
  • 1 doudou d’Esteban dans un train en Inde (pas de remplaçant malheureusement, c’était un collector!) 🙁
  • 2 paires de lunettes de Ruben (une à Jaisalmer et l’autre.. je m’en souviens plus!)
  • L’appareil photo d’Esteban, à Bariloche, aux portes de la région des 7 lacs en Patagonie – Argentine
  • Les batons de marche de Fred au Canyon de la Colca (Alice le boulet!)
  • 2 dents de lait pour Esteban en Colombie (et la petite souris en Colombie, elle est trop généreuse, elle te file des billets!)
  • 12 kilos pour Fred
  • 10 kilos pour Alice
  • [/checklist]

Vous l’aurez compris, il y’a eu des pertes plus douloureuses que d’autres !! 😉

Les désagréments

[checklist]

  • Le super appareil photo de Fred nous a lâché après 2 mois de voyage… J’ai rarement vu Fred aussi blasé!
  • On s’est fait volé – sans violence – en Equateur. 2 fois (ce qui ne tue pas rends plus fort, à se répéter plusieurs fois!)
  • On a connu une invasion de mites dans nos vêtements. C’est très sympa tous ces petits trous! Déjà qu’on a peu de fringues 😉
  • On a connu une grève au Pérou. Ca a achevé ma petite maman!
  • J’ai fait un petit séjour à l’hosto (une 1/2 journée, petite joueuse que je suis!) Mais pour faire les choses biens, Fred a appelé une ambulance, on m’a porté dans les escaliers et je suis tombé du fauteuil roulant à l’arrêt de l’ambulance. Bref, la classe!
  • On a connu quelques soucis d’argent, notamment à Buenos Aires
  • On a un peu parfois l’impression d’être H24 tous les 4… Mais attend??? En fait, c’est TOUT A FAIT CA! 😉
  • On a aussi vécu l’arrivée, sous des trombes d’eau, dans un hôtel que tu as réservé.. mais qui t’a zappé! Et comment dire? C’est toujours agréable ce moment de solitude![/checklist]

Et tout le reste: le vrai bilan!!!!

Parce qu’en fait, faut que je vous dise la vérité: le reste c’est vachement mieux! 🙂 [starlist]

  • La super santé des enfants. On touche du bois mais en 1 an, aucune visite à l’hosto ni chez le pédiatre d’ailleurs. Notre petite trousse de pharmacie a réussit à soigner les quelques petits soucis.
    On a eu très peur une fois pour Esteban, qui a passé une horrible nuit dans le nord du Pérou, au bord de la plage. On a passé la nuit à veiller sur lui, donner les médicaments en alternance et au réveil… Monsieur voulait jouer! 😉
  • Du côté de la terreur Ruben, le casse-cou gère bien et nous n’avons eu aucun souci de santé à déclarer pour lui!
  • Nous avons surtout pris des grosses claques visuelles (heureusement, ça fait pas mal!). Iguazu, Atacama, Perito Moreno, le salar d’Uyuni ou encore le Fitz Roy et le Parc Tayrona sont des paysages  d’une incroyable beauté. Plages, glaciers, volcans, déserts… La nature sait te scotcher comme nul à son pareil! Tu ne peux être que touché par toute cette beauté et en même temps, toute cette diversité!
  • Mais aussi des animaux (Merci le Costa Rica qui a lui tout seul rallonge considérablement la liste!) Baleine, dauphins, tortues, cormorans, manchots, lions de mer, paresseux, perroquets, chauve-souris, lamas, condors, alpagas, coatis, iguanes, varans, vaches, chiens, chats, dromadaires, singes, éléphants, guanacos, flamants roses, crocodiles, serpents, paons, renards, buffles, araignées, scorpions, viscachas, et même des dinosaures (on fait pas les choses à moitié nous!!)…. et beaucoup trop de bestioles aussi charmantes que les moustiques, les taons, ou encore des sortes de petites mouches piquantes!
  • Nous avons aussi eu la chance de visiter des splendeurs, cette fois-ci non pas créées par la nature mais par l’homme. Et excusez-moi, mais autant l’homme est parfois con, autant il est capable de réaliser des trucs de dingues! Machu Picchu, des temples de toute beauté comme le Taj Mahal mais d’autres en Inde encore bien plus impressionnants, la Ciudad Perdida en Colombie, la merveilleuse vallée sacrée au Pérou…
  • Nous qui n’aimons pas trop les villes, nous avons été scotchés par Dubaï, ville des superlatifs, Rio de Janeiro et son dynamisme (et son emplacement tout simplement parfait!), Buenos Aires et son atmosphère si latine, Valparaiso pour ses couleurs, Cuenca en Equateur, une ville chargée de monuments magnifiques, Cusco si belle! Des petites villes charmantes comme Paraty, Salento et Guatapé nous ont ravit aussi!
  • Et puis aussi des saveurs (la bouffe c’est sacrée!). Bon moi j’ai été bouleversée par le maracuya, j’aurais pu m’en faire une intoxication tellement c’est trop bon! La viande Argentine, c’est quand même pas une légende, c’est trop bon (et Fred n’était pas encore végétarien, youpie!).  Idem pour le vin Chilien, ça fait du bien loin de notre pays du vin. Mais aussi la Cachaça (aie, ça fait mal à la tête) mais son goût…. surtout quand elle vient d’une petite distillerie locale! Les épices Indiennes, le café Colombien (on est enfin devenu amateur de café), le thé au Sri Lanka… et forcément: le chocolat au Pérou! 😉
    [/starlist]

Les rencontres

Ouais parce qu’en vérité, on a vu des belles choses, fait de belles choses et puis on a surtout rencontré de belles personnes. Il n’en faut pas forcément beaucoup dans un voyage mais elles te marquent profondément.

Alors, en voyage, loin de chez toi, c’est facile de rencontrer d’autres voyageurs, c’est sûr! Vous avez tous ce point commun d’être loin de votre patrie, de vos repères, ça rassemble, forcément!

Mais il parait qu’on voyage aussi pour rencontrer les locaux (ou les autochtones – spéciale dédicace à Mathieu!). 😉

Et les rencontres c’est quoi en réel? Et bien, ça va du simple sourire, à des gens qui te portent ton sac pour t’aider, comme ça, sans qu’on demande rien, un échange, 2 mots et puis manger un bout ensemble, mais aussi partir plusieurs jours ensemble et vivre ensemble (si si!!), se dire au revoir et puis se retrouver ensuite!

Alors je sais que ça ne concerne pas forcément tous nos lecteurs, mais moi, j’avais besoin d’écrire le nom de tous ces gens, pour leur dire merci des temps passés avec eux! [starlist]

      • Forcément nos Grandet, potes d’aventures en Amérique du Sud, rencontrés au Chili, avec lesquels nous sommes partis à la conquête d’Atacama, et qu’on a retrouvé pour découvrir ensemble le Machu Pichu et la merveilleuse vallée sacrée au Pérou. Des souvenirs comme ça, ça ne s’oublie pas!
      • Eric et Karen, nos hôtes à San Pedro de Atacama au Chili, des amours qui nous ont ouvert leur porte avec tant de naturel, tant de gentillesse, que tu ne peux que croire en la beauté humaine! Merci à vous!
      • La pétillante Emma, jeune baroudeuse au caractère affirmé que les enfants ont rapidement pris d’amour (nous aussi!). Rencontrée lors de l’ascension vers la Lagune 69 au Pérou, nous l’avons retrouvé en Equateur. Un vent de fraicheur!
      • Camille, Daniel et Elouan, ou le voyage en famille sur 3 générations!
      • Marion et Stéphane, notre couple de sportifs de Santa Marta avec qui j’ai pu partagé la passion du maracuya! (mais pas que!)
      • Nos supers hôtes de la Colina Pura Vista au Costa Rica. Quand je pense qu’on a faillit se louper! Propriétaire d’un petit paradis, cette famille française installée depuis presque 4 ans là bas est à la hauteur de la vue qui s’offre à nous tous les jours depuis chez eux: un bonheur!
      • L’inénarable Javier à Sucre en Bolivie. L’essayer c’est l’adopter! 😉 Javier est un amour, un homme attentionné, plein de joie de vivre. Grâce à lui, on a passé un séjour de rêve, on a embarqué dans sa coccinelle, un petit coucou tous les soirs, l’anniversaire de Ruben fêté ensemble. Il nous manque!
      • Lulu et Bella au Sri Lanka. Voilà des gens avec qui on n’hésite pas à passer un bout de chemin ensemble. Ils sont passionnants, sympas, drôles. On espère venir vous voir à la Réunion!
      • Marine, Jonathan, Sophia et Raïssa. Un séjour magique avec ces 4 là, au bout du monde, de la joie de vivre pure et en haute dose. Ais-je besoin de dire qu’on les a aimé tout de suite?
      • Notre rayon de soleil Fernanda, rencontrée à Trindade et qui au bout de 2 min de discussion nous invite chez elle à Sao Paulo. Pour avoir passé 3 jours chez elle, Fernanda a le sourire H24 (je la soupçonne de même sourire en dormant), elle déborde d’énergie et de projets et surtout d’amour!
      • Karicas, Belem, Victoria (revu au Carnaval de Buenos Aires) et nos 2 bodybuilders amoureux de Ruben Miguel et Nestor, Béatriz et son « forever young » Eduardo: la gentillesse Brésilienne en condensé.  (Ok, Victoria et Belem sont Argentines mais ça marche aussi!). J’ai détesté mon lit tout pourri dans ce camping à Trindade mais j’y retourne dès demain si c’est pour les retrouver! Du partage, des sourires, de la musique…. Brésiliens, je vous aime!
      • Hélène et Lilly, notre duo de voyageuses françaises passionnées/pro photos. J’ai découvert le Fitz Roy avec elles, elles ont dormis chez nous, puis elles nous ont conduit jusqu’à la visite de ce monstre de Glace qu’est le Perito Moreno. Entre la passionnée de macramé et de photos et la biologiste en mammifères sous marins (je suis amoureuse du nom de son job, ça me vend du rêve direct) mon coeur a pris les 2!
      • Encore une autre claque. 4 jeunes américains en vélo croisés dans un village paumé (mais genre VRAIMENT paumé: puerto tranquilo – Chili). La magie des rencontres, et la découverte de 4 personnages différents et attachants:
        • Mike et Emily, le couple parfait au sens le plus pure du terme: il se dégageait d’eux 2 un truc hyper fort, cette assurance que tu es avec la bonne personne, de façon naturelle et simple. Une évidence.
        • Et la boule d’énergie Shirine, et Kevin, l’homme de l’ombre (et donc le pilier de l’aventure). Le binôme parcours le monde à vélo, se réjouit de dormir sous la tente pendant des mois, qu’il pleuve ou qu’il neige.
          Ces 4 là nous ont insufflé tellement d’énergie, il se dégageait d’eux cette sérénité des gens qui savent qu’ils sont au bon endroit au bon moment, ceux qui vivent l’instant présent!
      • Alice et Florian au Toboggan de Penha et à Iguazu – Brésil.
      • Marion à San Pedro de Atacama, passionnée et passionnante!
      • L’inépuisable et joyeuse Cécile à Isla Baru – Colombie
      • Emmanuel et sa famille, au Canyon de la Colca. Après une arrivée mouvementée de nuit dans leur hôtel, nous avons découvert des gens tellement attachants et une famille en Or. (oui là, on peut mettre une majuscule)
      • Ismaël et Carlos à Bogota, on ne vous oublie pas – ni notre arrivée fracassante! 😉
      • Raul, le seul et l’unique Espagnol-Suisse qui maîtrise 7 langues à la perfection, à la fois architecte et designer de vêtements, il ne rentre pas dans une seule case! Il est monstre sympa, monstre cool (et nos enfants le disent encore souvent ça grâce à toi!! Et moi, j’appelle Ruben, el terrorista!) 😉
      • L’inspirante famille de Fabien et Florence (avec leurs loulous Haïdi et Zian). Je partais pas gagnante avec ma couronne Burger King sur la tête (pari perdu avec les enfants)! Ils vivent leurs rêves, affirment et assument leurs choix et nous font rêver. Vous nous avez fait pousser des ailes et nos projets ont – grâce à vous  – bien avancé dans nos têtes!

[/starlist]

On y va pêle-même donc ne cherchez pas de classement! J’ai eu les larmes aux yeux à écrire ces lignes et je réalise qu’une des grandes chances de voyager c’est de pouvoir rencontrer tous ces gens complètement normaux et exceptionnels à la fois! Les paysages, en toute honnêteté c’est ma passion. Je suis fascinée par la diversité qui existe sur notre belle planète. Mais en réalité, ma claque, ce qui me marque le plus, ce sont bien les gens!

Alors vous en pensez quoi de ce bilan atypique?

Translate »
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram